...

Publié le par azrielle

bon j'ai pas le scanner a disposition... et toute façon je fais que des dessin pourris v_v
alors voici un petit texte =p




Des lettre au trait fin
Que j'ai dessiné,
L'encre d'un rouge malsain
Celui de mon sang que j'ai récupéré...
Des mots, qui toucheront les coeur
Des mots qui apportent un peu de chaleur.

Un coeur a la dérive
A fais appel a moi,
Je l'ai rejoins sur l'autre rive
De la rivière qui borde mon chemin...
Mais comment lui expliquer,
Comment lui faire comprendre,
Que mon coeur a déjà été emporter,
Qu'une autre n'a pas hésiter a le prendre....
Je le suit tout de même un bout de chemin,
Puis elle va mieux, je la verrais dans d'autre lendemains...
je retourne sur mon chemin,
Des regrets plein l'âme,
J'airais pus faire plus pour elle
A cette pensée est liée une larme...
Puis je relis ma lettre, sorti d'une pensée si belle :


Des lettres au trait fin
Que j'ai dessiné,
L'encre d'un rouge malsain
Celui de mon sang que j'ai récupéré...
Des mots, qui toucheront les coeur
Des mots qui apportent un peu de chaleur.


mais cette chaleur lui ai-je réellement donnée ?
Peut-être devrais-je la rattraper ?
Non aujourd'hui c'est jour de joie,
Celle qui a volée mon coeur est avec moi,
Cette histoire attendra,
Je m'en occuperais après ce moment là !
Un magnifique journée
Mais trop vite terminé...
Tant pis j'ai qu'a continuer,
Même si j'aime pas le ciel,
Ses nuages gris viennent me menacer
et pleurer devant moi...
Je me doit pourtant d'entrer
Dans cette tempête
Rien ne peut m'arrêter,
Et ces mots je me les remémorent...

Des lettre au trait fin
Que j'ai dessiné,
L'encre d'un rouge malsain
Celui de mon sang que j'ai récupéré...
Des mots, qui toucheront les coeur
Des mots qui apportent un peu de chaleur.

Mes ces mots les ai-je juste cité une seule fois,
Mince, aurais-je oublier d'où je sort ce refrain ?
Non c'est pas possible ça...
Je les citerais bien en continuant mon chemin...
Et c'est alors que je recroise cette fille,
Prise dans la pluie elle aussi,
Je la voix qui s'enlise,
Elle ne tiendra pas longtemps sans appuis...
J'arrive un peu a lui parler,
Le soleil reviens je ne sais pas pourquoi...
Ces mots que je lui ai dis ramène la chaleur en elle.
Je la place, simplement sous une de mes ailes.
Je continue mon chemin en sa compagnie,
Elle m'aide dans la difficulté
Et vis versa,
Et même face a mon aimer,
Je ne l'oublie pas...
C'est pas de l'amour,
Mais de l'amitié,

Et ça... c'est du a ces mots...
je ne m'en rappelle plus trop mais il ne faut pas les négliger,
Il ramène le soleil dans la vie des gens
Ramène l'espoir qui coule de nouveau dans leur sang...
Nous rapproche d'eux,
sans que nous ne le voulions vraiment.

Publié dans poèmes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article